Grands principes

Les grands principes

Le vitalisme dont le principe est le potentiel d’énergie vitale de l’organisme nommé selon les traditions Prana, Qi, Chi... La naturopathie reconnaît la vie comme l'entité : énergie vitale associé à la matière. 
Le naturopathe va toujours travailler pour faire réagir la force vitale de la personne.
C'est elle qui donne la capacité d’auto-guérison à tous les êtres vivants.

L' humorisme correspond aux humeurs décrites par Hippocrate. Ce sont les liquides corporels soit : le sang, la salive, l'urine, la lymphe. Le corps est composé de 70% d'eau (l'eau représente 99% des molécules du corps) que sont ces liquides. Tous communiquent et forme donc une unité. Tous les organes du corps dépendent de l'activité de ces humeurs.
 
Le causalisme est la recherche du pourquoi. Le naturopathe cherche les causes des dysfonctionnements qui donnent des symptômes. Il recherche les erreurs de vie qui ont pu amener un dysfonctionnement du corps de façon à revenir aux lois biologiques humaines pour essayer de le faire disparaître.
 
L' hygiénisme est l’art de vivre simplement, pleinement et sainement. C'est la recherche du contact avec le milieu naturel et vital.

L'individualisation est la prise en compte de chacun. Il n'y a pas une personne identique. Il n'y a pas une cure identique. Le naturopathe s'adapte et adapte sa cure en fonction de chaque personne et n'applique pas de protocole.